Les Mémoires Courtes

Les mémoires courtes nous plongent sur les traces de Tamas Rull, mon père, et espion, dans l’Europe de l’après-guerre,tiraillée entre pouvoir soviétique et zone d’influence alliée. Une histoire intime au cœur de la guerre froide,où sont inextricablement liés, secrets de famille et secrets d’état.

Je suis partie à la recherche d’un homme, je rencontre l’Histoire. J’ai rêvé d’un père, je découvre un espion. A l’heure où les fantômes des extrêmes surgissent du passé en Hongrie, où l’Europe peine à se (re)trouver, je serai une passerelle entre deux mondes, la France et la Hongrie, la grande Histoire et l’histoire individuelle, la mémoire collective et mon passé intime, l’hier et l’aujourd’hui. Je serai l’image fantôme de ce père que j’ai tant fantasmé, qui m’a échappé, et qui se révèle être le personnage le plus incroyable qu’il m’ait été donné de rencontrer. Ma caméra entre dans son regard, mes pas dans les siens, refaisant son parcours à travers l’Europe de la guerre froide, de Budapest à Paris, en passant par Vienne, Innsbruck et Strasbourg. Je découvre, à travers les rencontres des personnages qui marquèrent sa vie personnelle, affective, secrète et publique, l’homme qu’il était et l’intime qui le précipita dans ce grand torrent de l’histoire, qui le brisa et le forgea.

Née à Paris de mère française et de père hongrois, j’ai grandi avec la Hongrie, mais une Hongrie tenue à distance. Ce n’est qu’à son décès, en 2008, que les portes se sont ouvertes, que les verrous de l’inconscient ont commencé à se fissurer, que je commence à entrevoir ce qui se cache derrière ce pays, ce passé. En trouvant ensuite des papiers, ses papiers, dans son bureau, je me suis lancée dans la quête de son passé, de la mémoire familiale, et aussi, à la découverte de l’histoire contemporaine  de l’Europe, celle qui avait façonné ma famille.

Ce projet transmedia en cours de réalisation se développe sur un documentaire télé 52mn, un webdocumentaire interactif, une exposition multimedia et un livre.

www.facebook.com/memoirescourtes

 

Photo accroche: