Thomas & Marguerite

Thomas et Marguerite vivaient dans leur appartement parisien depuis plus de 30 ans. Thomas avait développé depuis plusieurs mois une démence d’origine vasculaire apparentée Alzheimer, en plus des pathologies liées au vieillissement. Comment se résoudre à lui faire quitter l’appartement, et ce malgré la maladie, malgré l’in praticité du logement, le manque d’équipement, les soins quotidiens inhérents à sa pathologie ?... Marguerite en avait été incapable. Infirmière retraitée, elle avait décidé de s’en occuper à la maison, avec le soutien d’aides médicales à domicile pour les soins et la toilette. Thomas et Marguerite , c'était mes parents, leur vie, leur quotidien, sa maladie, leurs vieillesses. Thomas et Marguerite, ce sont près de 769.000 personnes de plus de 75 ans qui vivent au quotidien avec la maladie d’ Alzheimer aujourd’hui en France. Plus encore, par delà le regard porté sur cette situation, "Thomas & Marguerite" fut un dialogue repris avec mes parents, une rencontre entre eux, moi et la photographie, dont ils avaient accepté la présence. Après le décès de Thomas, reste Marguerite, ma mère, les souvenirs, vagues, du passé, et un premier chapitre qui se clos, tournant la page sur une partie de mon passé, de leur passé.