Najat en campagnes

A ses débuts, à Lyon, Najat Vallaud-Belkacem était en campagnes. A ses débuts, à Lyon, elle faisait ses preuves, tout le monde la mettait à épreuve. Charmés, conquis, agacés, énervés…tout le monde avait un avis, nombreux étaient ceux qui souhaitaient être son ami, ou son ennemi.  A ses côtés, les fans et les détracteurs s'affrontent. Il y a eu quelque chose d'irrationnel dans la façon dont les électeurs et le monde politique a réagi à l'apparition, puis à l'inexorable ascension de Najat. Elle génère sympathie, empathie, antipathie, mais jamais l'indifférence… Elle était et continue d'être tour à tour le fer de lance d’une communauté, un faire-valoir médiatique et politique d'un parti. Quel est le secret de sa fulgurante ascension ?... un impitoyable arrivisme ?...une intelligence opportuniste ?...un instinct politique redoutable ?... Est ce naïf que de vouloir croire qu'elle est en fait une femme au service de ses idées et de son ambition?.. Ou bien, comme elle se plait à le dire, une personne qui suit son instinct, saisit la chance quand elle se présente, mais sans jamais perdre son objectif...

Aujourd'hui admise dans les plus hautes sphères politique, elle en est devenu une actrice à part entière, incontournable, et les réactions et les débats que suscitent ses positions et son programme ne se sont pas dépassionnés, bien au contraire. Vu depuis les ors de la République, que reste t-il de la jeune femme qui se lançait en politique ?... Au regard du chemin parcouru, les images de ses débuts, de "Najat en campagnes", questionnent sur la capacité et la volonté de "l'animal politique" à rester avant tout fidèle à lui même, et ce malgré de poids écrasant du pouvoir, des alliances, des compromis et autres stratégies...