Elisabeth Rull

Photographe basée à Lyon, Elisabeth Rull réalise portraits et reportages pour la presse, les entreprises et institutions pour leurs besoins de communication, et avec des ONG telles que Médecins du Monde ou Habitat et Humanisme.

Du métier de la recherche en génétique moléculaire auquel son cursus universitaire la destinait, elle garde cette curiosité de connaitre, comprendre et raconter. De L’homosexualité au Cameroun jusqu’à un portrait au long cours du cardinal Monseigneur Barbarin, des premières campagnes politiques de la très médiatique jeune ministre socialiste Najat Vallaud-Belkacem aux métamorphoses de La Duchère, elle poursuit ici et ailleurs sa quête et sa découverte de l’humain.

Après avoir été membre du collectif item de 2002 à 2007, elle a cofondé en 2008 le collectif multimédia «The WOMPS» dont elle produit la matière première photographique. Leur webdocumentaire, « Duchoramas, chroniques d’un quartier en mutation », marque pour elle le début de son intérêt sans cesse grandissant pour les nouvelles formes d’écritures, interactives et non linéaires.

Elle a été représentée par l'agence coopérative Picturetank de 2005 à 2017.

Aujourd'hui, à l’aune d’une étrange découverte faite deux ans après le décès de son père, elle se consacre en parallèle de son activité photographique au développement du projet transmédia « Les Mémoires Courtes », une expérience immersive dans le passé trouble d’un ancien espion hongrois, basée sur la véritable histoire de son père Tamás Rüll.